Hephaistos | Dieu antique – Hephaistos

Hephaistos | Dieu antique – Hephaistos

Homère l'appelait notamment "L'illustre Boiteux". Sur le Vase François, il est peint avec des pieds tournés vers l'extérieur. Diverses raisons sont fournies par les experts de la mythologie grecque sur l’origine de la boiterie d’Hephaistos (ce site) : l’intoxication à l’arsenic ou le dieu égyptien Ptah-Patèque. Le dieu des volcans et de la forge, Hephaistos est immanquablement incarné avec une claudiquation, causée par Héré ou par Zeus.

D'Athènes en Sicile, les festivités dédiées à Hephaistos

Malgré le rôle du travail de la forge dans la période antique, il existe peu de représentations d'Hephaistos. 3 lieux de dévotion sont consacrés à Hephaistos dans la capitale grecque. Il s’agit d’un autel à l'Académie, un autre dans l'ancien temple de l’Érechthéion et un temple sur la butte du Koronos Agoraios. Quelques fêtes helléniques lui sont dédiées. On peut citer les exemples de la fête des artisans, des Apatouries et de la Chalkeia.

Assisté d'une nymphe et de cyclopes, il avait implanté son atelier au coeur de l'Etna. Pour ce motif, certains lui accordent la souveraineté de la Sicile. C'est Hephaistos qui aurait attaché Prométhée à une montagne du Caucase quand celui-ci a tenté de voler le feu pour le transmettre aux humains. Il n'a pas pris part à un grand nombre de conflits.

Le fils Héré

Hephaistos est le dieu de la forge et des volcans pour les Grecs. Si des mythographes relatent que Héré a l'a mise au monde seule, d'autres déclarent que son père est le dieu suprême, Zeus, époux et frère Héré. Chez les Romains, Hephaistos correspond à Vulcain.

Un parcours houleux

On trouve une version différente selon laquelle Zeus l’a chassé du mont Olympe. Il fut abrité par des Sintiens. Chassé puis revenu sur le mont Olympe, Hephaistos est devenu la divinité de la métallurgie et de la forge. Jeté en bas du mont Olympe par sa mère qui le trouvait affreux, le dieu du feu fut recueilli au fond de l'eau par Thétis, une néréide, et Eurynomé, une océanide. L'histoire raconte qu'Hephaistos s'est vengé de sa mère en créant un trône en métaux précieux piégé qui fut envoyé sur l’Olympe comme présent et encagea Héra.

D'après "L’Iliade", Hephaistos fut l’époux de Charis, l'une des Charites. Le dieu forgeron serait le père d'Érichthonios, le 4e roi légendaire d’Athènes, enfanté par sa semence jetée au sol par Athénée après qu'il ait tenté de la séduire de force. C’est pour cette raison que les habitants de la capitale sont quelquefois surnommés « les enfants d’Hephaïstos ». Les différentes légendes ne livrent par la même version sur le mariage et la descendance d’Hephaistos.